organisée par l'Institut des Mathématiques pour la Planète Terre
4-7 oct. 2022 Orsay (France)

Objectifs et contenu

Cette école s'insère dans le cycle des ateliers thématiques de l'Institut des Mathématiques pour la Planète Terre. On y abordera l'impact et la réponse au changement climatique et aux activités humaines au niveau d'une population et d'un écosystème, ainsi que la gestion de la biodiversité et les modèles de bio-économie. Trois cours, tournés vers les applications, seront donnés par des spécialistes de ces sujets et seront complétés par des exposés plus courts présentant des projets à l'interface entre mathématiques et sciences du vivant, ainsi que de grandes questions mathématiques actuelles sur ces thèmes.

L'école se déroulera du 4 au 7 octobre 2022, en présentiel (uniquement) à l'Institut Pascal (Université Paris-Saclay) à Orsay. Elle est ouverte aux chercheurs et chercheuses de toutes disciplines ; la participation de doctorant(e)s et post-doctorant(e)s est particulièrement encouragée.

L'inscription est gratuite et ouverte jusqu'au 16 septembre 2022.

 

Les cours seront donnés par

Denis Couvet (MNHN et Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité), Jean-Denis Mathias (INRAE) et Lauriane Mouysset (CIRED, CNRS)
Séance 1 (D. Couvet) : Socio-écoystèmes, interactions entre représentations, institutions et entités matérielles. Pensée de la résilience, théorie des cycles adaptatifs, notion de système adaptatif complexe.
Séance 2 (J.-D. Mathias) : Gestion des systèmes bioéconomiques : tipping points, trajectoires de transition, concepts de safe operating space.
Séance 3 (L. Mouysset) : Modélisation bio-économique : enjeux généraux du couplage bio-économie. Deux exemples avec la biodiversité exploitée (pêcheries) et non exploitée (usage des terres et biodiversité terrestre).

François Munoz (Université Grenoble-Alpes)
Séance 1 : Quelle(s) approche(s) scientifique(s) pour l'écologie et la biogéographie ?
Séance 2 : Opportunités et challenges de l'Intelligence Artificielle pour l'étude de la biodiversité.
Séance 3 : Quelles signatures des changements environnementaux passés sur la biodiversité actuelle ?

Céline Teplitsky (CNRS, Université de Montpellier)
Adaptation rapide en populations naturelles.
Thèmes abordés : plasticité, microévolution et génétique quantitative.

En complément, deux exposés longs seront donnés par

Gaël Raoul (CNRS, Ecole Polytechnique) : Challenges autour des équations aux dérivées partielles pour l’écologie.
Stéphane Robin (Sorbonne Université) : Challenges en statistique pour l’écologie.

et trois exposés courts par

Sirine Boucenna (Ecole polytechnique) : Un modèle éco-évolutif d’écosystème et étude des points de résilience.
Claire Ecotière (Ecole polytechnique) : Modélisation de la coopération humaine dans un environnement changeant.
Phuong Thuy Vo (ENS Lyon) : Long-term evolution of finite populations and canonical diffusion of the adaptive dynamics.

 

 

Organisateurs : Freddy Bouchet, Didier Bresch, Arnaud Guillin, Laure Saint-Raymond, Sabrina Speich, Wilfried Thuiller, Amandine Véber

Contact : amandine dot veber at parisdescartes dot fr

Personnes connectées : 2